BSPCE

Mettre en oeuvre un plan d’attribution de BSPCE en 4 étapes

Vous souhaitez attribuer des BSPCE à vos salariés ? Vous ne savez pas comment faire ou par où commencer ? Découvrez les étapes à suivre !


Outils d’intéressement au capital social de la société, les bons de souscription de parts de créateurs d’entreprise (BSPCE) sont très prisés par les petites et moyennes entreprises en croissance. Mis en place en 1998, ces bons sont destinés à encourager l’actionnariat salarié.

Dans un objectif de fidélisation et de motivation des talents, les start-up peuvent en effet souhaiter attribuer des bons de souscription d'actions à leurs mandataires sociaux ou salariés. Cette attribution gratuite de bons constitue ainsi un complément de rémunération. 

Vous souhaitez attribuer des BSPCE à vos salariés ? Vous ne savez pas comment faire ou par où commencer ? Découvrez dans cet article les 4 étapes essentielles pour mettre en œuvre et réussir votre plan d’attribution de BSPCE !

1 - Consultez vos actionnaires

Rappelons que les BSPCE constituent des options de souscription conférant à leur bénéficiaire le droit de souscrire des actions au sein de la société émettrice. Ainsi, et en cas de souscription des actions auxquels les BSPCE donnent droit, le salarié peut acquérir la qualité d'actionnaire, ainsi que les droits qui y sont attachés (droit de vote ou encore droit aux dividendes).

La décision d’attribution relève de la compétence exclusive de l'assemblée générale extraordinaire de la société. En effet, comme le rappelle l'article L228-92 du code de commerce,  la décision d’émettre des valeurs mobilières donnant accès au capital doit préalablement être autorisée par les actionnaires réunis en AGE.

L’émission de BSPCE n’est possible que dans les sociétés par actions (SA, SAS, SCA).

Par conséquent, la procédure d’attribution doit débuter par une consultation de vos actionnaires au travers d'une assemblée générale extraordinaire ou d'une consultation écrite (si vos statuts le permettent), afin d'obtenir leur approbation.

L'autorisation des actionnaires doit porter sur plusieurs points distincts :

  1. L'émission des BSPCE ;
  2. L'émission des actions résultant de l'exercice des BSPCE et l'augmentation de capital qui en découle ;
  3. La renonciation des actionnaires actuels à leur droit préférentiel de souscription sur les BSPCE (article L225-138 I du code de commerce).

Afin de permettre à vos actionnaires de se prononcer sur ces différents points, vous devrez établir deux rapports :

1️⃣ Un rapport de l'organe dirigeant (article R225-113 du code de commerce) détaillant :

  • Les motifs de l'augmentation de capital proposée et son montant maximal ;
  • Ia marche des affaires sociales de la société pendant l'exercice concerné ;
  • Les conditions d'attribution des BSPCE ;
  • Le délai d'exercice des bons.

2️⃣  Un rapport spécial du commissaire aux comptes (CAC) (article R225-115 du code de commerce) exposant son avis sur :

  • La proposition de suppression du droit préférentiel ;
  • Le choix des éléments de calcul du prix d'exercice ;
  • L'incidence de l'émission sur la situation des titulaires actuels de la société.

La consultation des actionnaires est également l'occasion de faire voter une délégation de compétence à l'organe de direction en vue de la mise en oeuvre du plan d'attribution.

Cette délégation peut porter sur :

  1. Les caractéristiques des BSPCE (modalités de souscription etc.) ;
  2. Le prix d'exercice des bons de souscription attribués ;
  3. La liste des bénéficiaires ;
  4. Les quote-parts attribuées à chaque bénéficiaire.

En vertu de l'article L225-138 III du code de commerce, l’émission doit avoir lieu dans un délai de 18 mois à compter de la décision d’attribution prise en AGE.

⚠️ Si vous faites voter une délégation, l'organe dirigeant doit présenter un rapport complémentaire décrivant les conditions définitives de l'opération lors de la prochaine assemblée générale ordinaire. Ce rapport doit être certifié par un CAC.

2 - Rédigez vos documents modèles

Une fois la délégation approuvée, vous devez vous concentrer sur la rédaction de la documentation juridique liée à l'attribution de BSPCE.

Pour prévoir l'attribution, trois types de documents sont nécessaires :

1️⃣ Un plan d'attribution 

Aussi appelé "Règles du plan" ou "Termes et Conditions", ce plan doit détailler les modalités de l'attribution et notamment:

  • Les caractéristiques du BSPCE (type et nombre d'actions sous-jacentes auquel il donne droit, durée de validité...) ;
  • Le calendrier d'exercice ;
  • Le plan en cas de départ du salarié (démission, licenciement ou départ à la retraite par exemple).

2️⃣ Une lettre d'attribution 

Si le plan d'attribution est commun à tous les attributaires du plan, la lettre d'attribution détaille quant à elle les dispositions spécifiques à chaque bénéficiaire des actions.

La lettre mentionne notamment la quote-part attribuée au bénéficiaire dans le cadre de son attribution, la date de début d'acquisition, ou encore le prix d'exercice du BSPCE.

3️⃣ Un engagement contractuel (ou mini-pacte) 

Dans le cas de l'exercice de ses BSPCE, le bénéficiaire devient actionnaire de la société. Il est donc important qu'il adhère, au moment de l'attribution, aux dispositions du pacte d'actionnaires conclu entre les fondateurs et les investisseurs de la société.

Cela permet de garantir l'acceptation, par le bénéficiaire, des termes négociés avec vos investisseurs (tag along, drag along, ou encore liquidation préférentielle).

Il est également commun de prévoir dans le mini-pacte une promesse de cession d’actions par le bénéficiaire en cas de départ de la société. Cela permet à l’entreprise d'éviter, lors d’un départ conflictuel, de se retrouver avec un associé belligérant dans sa table de capitalisation.

Aux vues de l'importance de ces dispositions, et des implications qu'elle peuvent entrainer sur l'actionnariat de votre société, il est vivement conseillé de vous faire accompagner par un conseil juridique lors de la rédaction de cette documentation.

3 - Établissez une liste de vos bénéficiaires de BSPCE

La prochaine étape de la procédure d'attribution consiste à établir la liste des bénéficiaires des actions et à déterminer le nombre de bons qu’il leur sera distribué.

Cette liste doit être établie en fonction de la politique d'attribution de la société. En effet, si certaines sociétés font le choix d'attribuer des BSPCE à l'ensemble des salariés, d'autres préfèrent réserver l'attribution à une catégorie spécifique de salariés (top management, personnes clés, etc).

Il est donc important d'avoir à l'esprit les motivations qui vous ont conduit à mettre en place votre plan d'attribution lorsque vous prenez une telle décision et d'impliquer l'ensemble des personnes décisionnaires au sein de l'entreprise dans cette réflexion.

Vous devez également vous positionner quant aux quantités attribués: est ce qu'elles seront établies en fonction du salaire, du type de poste occupé ou de la séniorité ?

Là encore la réponse dépendra de votre politique d'attribution et des objectifs que vous vous êtes fixés.

4 - Réalisez vos attributions 

Une fois que vous vous serez décidé sur la liste des bénéficiaires et quantités à attribuer, il ne vous reste plus qu'à faire signer, par chacun de vos bénéficiaires, sa documentation juridique pour formaliser l'attribution. Les bons de souscription d'actions sont enfin distribués dans les conditions prévues par le plan.

Lorsque vous arrivez à cette étape, gardez à l'esprit que beaucoup de salariés ont très peu de connaissances sur le sujet, et risquent de ne pas pleinement réaliser l'ampleur de l'opportunité qui leur est offerte. Il est ainsi important que vous communiquiez avec eux pour leur expliquer leurs droits ainsi que les conditions de l'attribution.

Vous pouvez alors officialiser ce moment en réunissant vos salariés pour envoyer un message positif et les faire adhérer à votre vision afin d'assurer la croissance de l'entreprise.

Il est également envisageable de privilégier des entretiens individuels avec chacun des bénéficiaires.

Pour organiser une telle communication, n'hésitez pas à impliquer votre responsable de ressources humaines, qui du fait de sa proximité avec les salariés et de son expérience, peut être d'une grande aide !

Et ensuite ?

Une fois vos attributions de BSPCE réalisées, vous devez assurer le suivi du vesting, gérer les demandes d'exercice, et organiser les départs de salariés lorsqu'il y en a.

Chez Equify, nous vous proposons de vous accompagner tout au long du processus d’attribution des BSPCE. En effet, nous vous assistons lors de :

  • L’organisation de votre plan d’attribution (organisation des modalités d’émission des BSPCE, rédaction personnalisée de votre documentation juridique et signature électronique de celle-ci) ;
  • La gestion des événements qui succèdent l’attribution des BSPCE (exercice et souscription des actions sous-jacentes, départ, etc).

Vous souhaitez en savoir plus sur les fonctionnalités proposées par Equify ? N'hésitez pas à nous demander une démo en cliquant ici.

Articles associés

Abonnez-vous à notre Blog pour recevoir les dernières actualités sur la gestion de votre actionnariat